• Home
  • Blog
  • Comment restaurer l’assise d’un fauteuil crapaud ?

Comment restaurer l’assise d’un fauteuil crapaud ?

La restauration du siège est l’une des parties les plus simples dans la réfection d’un fauteuil crapaud ou de tout autre fauteuil d’ailleurs. Les méthodes que nous évoquerons dans cet article sont bien plus évidentes à réaliser que celles qui sont mises en œuvre pour le changement de garnissage ou de sangles notamment.

1. Retirer le tissu originel

La réfection commence naturellement par le démontage du siège. C’est en même temps l’occasion de vérifier l’état des différentes fixations, de remplacer celles qui sont défectueuses. Aidez-vous d’une pince pour enlever les agrafes ou les clous qui maintiennent le tissu de l’assise.

2. Choisir le nouveau tissu

Cela relève en partie d’une question de goût personnel. Mais avant, il convient de prendre les mesures du tissu dont vous aurez besoin pour la réfection de l’assise. Dites-vous bien notamment que l’épaisseur de l’assise doit toujours être proportionnelle avec l’importance du rabat du tissu. Vous avez un faible pour les tissus à motifs ? Gardez à l’esprit le sens du tissu une fois mis en place, ainsi que l’harmonie des imprimés sur chaque siège.

3. Placer le nouveau tissu

On n’en est pas encore à la touche finale, mais on s’en rapproche. En tout cas, la mise en place du nouveau tissu suit pratiquement la même méthode que pour l’ancien tissu. Il convient notamment de l’agrafer sur l’envers, en commençant par le haut de l’assise, puis vous poursuivez vers le bas, la gauche et la droite. A chaque fois que vous agrafez le tissu, dessinez une étoile pour marquer les différents points – vous en aurez besoin notamment pour la fixation finale. L’une des règles d’or en matière de tapisserie consiste à faire en sorte qu’il n’y ait aucun pli sur le tissu, d’où l’intérêt de faire une double ou même une triple tension.

4. La réalisation des finitions

Il convient tout simplement de bien former les différents angles. Là encore, on insiste sur l’importance de l’absence de plis sur toute la surface du tissu. Veillez également à ce qu’au niveau des angles, il n’y ait pas de couches de tissus. Tout ce qu’il vous reste à faire est de couper le surplus de tissu à 1 cm des agrafes.

5. La pose de la nouvelle assise sur le fauteuil

La dernière étape consiste évidemment à remettre l’assise sur le fauteuil. Assurez-vous une dernière fois qu’il n’y ait pas de plis sur la surface du tissu ou au niveau des angles. Si vous passez à côté d’une couche de tissus par exemple, des déchirures peuvent survenir à tout moment. La toute dernière touche finale, la plus amusante, bien que facultative, consiste à mettre des clous tapissiers décoratifs.